Chaque année, imaginer un visuel pour passer à l’année suivante. Je pars souvent d’une phrase qui me parle en fonction du moment…

Après une année 2015 éprouvante au vue de l’actualité, j’ai eu envie de photographier mon quotidien, les lieux que je vois tous les jours et qui m’interpellent.

L’urbain, le béton, les « quartiers », l’envie de transformer l’inquiétude et provoquer le cloisonnement…silhouette noire, robe longue mais transparence et regard de braise.

Vivre ensemble, mieux, avec nos personnalités et nos différences, et rendre beau ce qui n’est souvent pas regardé de la bonne façon.

 

Si tu n’espères pas, tu ne rencontreras jamais l’inespéré…

 

Make Up & Hair: Adeline Raffin

 

Laisser un commentaire